Bienvenue chez les OVUT

Organisation des Villages Unifiés de Travian
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\

Aller en bas 
AuteurMessage
Abyssion
Connu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 751
Age : 25
Localisation Travianesque : Sud Ouest
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Chef
Villages: 1

MessageSujet: Rôle Play d'Abyssion /! Interdiction de flooder /!   Lun 5 Mar - 14:45

La Genèse d'un enfant

Le village d’Hyrule était un hameau de maisons regrouper au Nord de la forêt des embrumes. Aux premiers abords, ce village n'a rien de bien extraordinaire. Cependant les Hyruliens ont un lourd fardeau qu'ils traînent depuis plus de 19 ans. C'était de mémoire d'homme, une nuit d'hiver, une nuit froide, sans chaleur, sans lueur, sans étoiles. Les enfants étaient déjà couchés, les femmes se levant à l'aurore, dormaient d'un profond sommeil et les hommes étaient à la taverne, quand soudain, un cri déchira le voile sombre de la nuit. Un cri inhumain, venant de la forêt que l'on surnommé "la fora del diablo" dans le jargon Hyrulien. Cette fameuse nuit une vie à disparue, une autre est apparu. Mais personne n'a jamais su la véritable histoire.



La Naissance d'un Homme

Abyssion était un adolescent robuste et dans la jeunesse de ses 19 ans, faisait bien chavirer les cœurs des Hyruliennes. Cheveux longs couleur d'or, l'air propice à faire le pitre, il avait hérité d'un sourire angélique et des yeux rubis qu'aucun homme n'arrivait à fixé sans baisser le regard à terre. Mais cela n'attirer que davantage la foule féminine sur lui. Il vivait tranquillement dans une vieille bâtisse dans un coin reculé du village. Travaillant la terre pour vivre, pécher et cueillant dans la forêt, il vivait une existence paisible dans ce village du bout du monde. Il n'avait jamais connu ses parents et de nombreuses questions sur le passé de sa naissance était, rester sans réponse. Les Hyruliens évitant toujours ce sujet, s'éclipsant ou prétextant un éventuel repas.

Sa naissance, une énigme et sa vie, un long fleuve tranquille. Ces derniers jours cependant, Abyssion sentait une certaine lassitude montée en lui, son sang lui suggéré de pousser sa curiosité dans cette forêt que l'on disait démoniaque. De nombreuses personnes avaient disparus dans des circonstances troublantes. Mais il n'en avait cure.
Son instinct le poussait à franchir ces arbres sombres, a dépassé la limite du village et a pénétré dans cette espace clos de verdure. Ce fut un soir d'hiver, que le destin d‘Abyssion, qui jusque là, vivait une vie sans heurt, une vie presque somnolente qui bascula en quelques secondes...



La Fin d'une Humanité

Cette nuit là, une chouette hululer, doucement, dans un coin de la grange quand un bruit réveilla Abyssion. Surpris, il se réveilla, puis l'instinct reprenant le dessus, il prit un bâton et alla voir la source de ce réveil. Quelle ne fut sa surprise en voyant une lueur rougeâtre venant d'un bosquet à l'entrée de la forêt.


-J'ai trop abusé de la boisson pourpre ce soir, se dit-il.

Une voix ténébreuse et imprégner de puissance s'éleva dans le ciel hivernal d‘Hyrule. Une voix démoniaque, dépourvu de vie, de sentiment, provenant de cette source lumineuse.


-Il est temps jeune démon de quitter cette terre et de connaître ton véritable destin, entendit-il.

-Si c'est encore une farce du vieux Old Timer, je vous promets ça va barder! , cria-t-il à la voix.

Le silence se fit alors, un silence lourd, oppressant, plus aucun bruit dans le village, le croassement provenant de la rivière cessa, le bruissement des branches et le vent disparurent dans un murmure et la chouette elle-même se fit discrète. Abyssion frissonna, non pas qu'il eut froid, mais ce qu'il vit le pétrifia d'horreur…

-Ta vie humaine s'achève ici.

La voix prit forme, une silhouette se dégagea de la forêt, haut de trois mètres, pourvu d'ailes et de cornes sur le front, la créature s'approcha peu à peu de sa proie.

-Non, je ne veux pas mourir... je veux vivre.., supplia t-il en lui-même.

La créature se trouva près de lui maintenant, de couleur rouge était ses yeux, son corps, couvert de cicatrices. Presque de cuir et de couleur pourpre était sa peau et son bras hérissé de pics sanguinolents.


-Adieu jeune fils de Demonio, seigneur des ténèbres, que ta misérable existence humaine prenne fin.

Puis le néant, un néant froid et sans vie, sans espoir...


(Le lendemain, dans la presse locale de Suna, on signala la disparition d'un jeune paysan dans une bourgade reculé du royaume)



La Fuite de l'Hades

Un an passa...

Blade était un vampire et pas un des moins connu, appeler le "boucher vert" , il aspirait la vie des gens tel un prédateur affamé, jamais rassasié. Il était un des Protecteurs de la forêt sacrée "Mizura" , un groupe composé d'individus de races diverses. Quelle ne fut sa surprise, une nuit, de découvrir un corps inerte près de la forêt. Il appela quelques Mizuriens à la rescousse. Ce n'était plus qu'une masse inerte de chair, le corps était méconnaissable et une crinière de cheveux d'un or délavé recouvrait une partie du crâne. Sans mot dire, les Mizuriens prirent le corps et l'amenèrent auprès de leur chef et shaman, que l'on surnommé "La Furie Bienfaitrice" , Kasuke. Mélange d'une fée et d'un ange, elle utilisa la sagesse qui coulait dans ses veines, expérimenté dans l'art de guérir, elle pu régénérer le corps meurtri. Puis ils le placèrent dans l'écorce ouverte d'un vieil arbre, un autel dédié à la forêt, source de vie sans cesse renouveler chaque jours.


-Il est temps de te réveiller jeune homme, dit une voix douce et onctueuse.

-Hmmmm, où suis-je..., qui êtes-vous... que m'avez-vous fais, répondit l'autre.

L'homme se leva de son lit de feuilles et se cogna la tête contre un arbre, ou plutôt dans l'arbre. Ébranler, choquer, il fit quelques pas dans la clairière qui s'ouvrait devant lui puis, faisant volte face...


-Qui êtes-vous et qu'elle est donc cet endroit? cria-t-il d'une voix angoissée.

Le visage serein et beau, la jeune femme s'appelait Nithael, un ange venu se recueillir dans cette forêt, que l'on appelait Mizura.
Elle-même lui demanda comment s'appelait-il.


-Je.. Je ne sais plus.. Je ne sais pas qui je suis, je n'ai plus aucun souvenir.. Juste le souvenir d'avoir perdu.. Quelque chose d'important.

Le jeune homme rentra alors dans un mutisme qui se prolongea jusqu'a l'arrivée des habitants de la forêt. Se rassemblant autour du nouveau venu, chacun se présenta avec force et vigueur, heureux d'accueillir un nouvel habitant dans leur maison naturel.
Nithael la magnifique ange, Blade le vampire qui l'avaient "accueillit" chaleureusement.
Le plus riche était Poyel apprit-t-il. L'air fier et arrogant, mieux habiller que les autres, on entendait des pièces d'or cliquetait à chacun de ses pas.
Le plus fort était sans nul doute Aniel, avec son épée, on murmurait, qu'il avait massacré centaines de personnes, sa réputation de tueur assoiffé n'était plus une simple légende.
Un Mizurien était rester à l'écart du groupe, incarnant à lui seul l'humain parfait, on l'appelait Perfect pour ses nombreuses qualités.
Un autre protecteur lui tomba dessus, "Némamiah" dit-il d'un ton rieur. De nature joueuse, il lui montra son talent pour faire rire les Mizuriens.
Chacun se présenta à son tour, ce qui provoqua l'hilarité générale dans le groupe. Tous ces êtres d'exceptions réunis en un même endroit, un paradis sur terre, un havre de paix pour chacun d'eux et au-dessus, Kasuke, un être qui savait les diriger vers le bon chemin. Le nouveau Mizurien certes amnésique, se joignit à ce groupe, essayant de vivre malgré tout avec un passé disparut.




La Renaissance d'une Vie Perdue

Ayant recouvert assez de force, le nouveau Mizurien, (surnommé "L'ange de la Mizuricorde" pour sa gentillesse) vivait dans l'enclos sacré, chaque jours passant était pour lui un jour béni. Tout aurait pu être parfait sauf que son sommeil était parcouru de rêves étranges, de monstres horribles et de cris déchirants. Il ressemblait à un ange il est vrai, avec ses cheveux dorés et ses yeux d'un rouge écarlate, mais son corps gardera à jamais les stigmates de son passé funeste. Les Mizuriens le traitaient comme un des leurs, il avait prouvé sa valeur a mainte reprise, la forêt étant constamment assaillie par des hordes barbares venant de l'Est, des Orcs, des pillards voulant saccager la forêt sacrée. Chaque bataille était pour lui des moments savoureux, tuer était pour lui quelque chose de naturel, presque avec amour il aimait donner la mort.

Les années passèrent à Mizura, chacune avec son lot de bonheur et de malheur, les habitants jouissaient d'un bonheur quotidien, vivant au jour le jour dans leur paradis forestier jusqu'au moment ou un drame bouleversa à tout jamais l'enclos sacré. Kasuke, la bienfaitrice, avait abandonné Mizura. Un souffle glacial, porteur de mauvais augure, annonça la fin de l'ère Mizurien, la forêt sombrant dans le chaos peu a peu.
Le dernier Mizurien, qui jusqu'alors, avait appris à aimer cet endroit, fut la cible de diatribes cinglantes à son encontre:


"C'est sa faute si Kasuke est parti", "Il a apporté le mauvais oeil", "Chassons le et Kasuke reviendra"

Se voyant ainsi rejeter par ceux qui l'avaient accueilli, "L'ange de la Mizuricorde" décida de partir le soir même, le cœur déchiré, l'âme blessée au plus profond de lui.

Il s'accorda une dernière sieste avant son départ, repensant aux merveilleux moments passés ici. La douleur se fit sentir, une douleur plus forte cette fois ci, le réveilla. Un groupe de Mizuriens était autour de lui, l'air sinistre, tenant dans leurs mains des armes, des fourches. Comprenant trop tard, il subit la colère de ces anciens amis, maudissant à jamais cette forêt qui aura eut raison de lui. Dans un éclair, avant de sombrer dans la mort il se souvint que son nom était Abyssion.


Dernière édition par le Lun 5 Mar - 14:56, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abyssion
Connu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 751
Age : 25
Localisation Travianesque : Sud Ouest
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Chef
Villages: 1

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Lun 5 Mar - 14:45

L'Errance dans un Brouillard Révélateur

Une chaleur douce et humide, la tête endolorie et les cotes fracassés, voila ce qui réveilla Abyssion de son manteau d'herbe qui était sans aucun doute son linceul mortuaire. Les Mizuriens, l'ayant laissaient pour mort, avaient fuit vers Azura, la cascade aux Milles Sources en attendant de meilleurs jours dans leur maudite forêt. Crachant de colère et de dépit, Abyssion réalisa soudain que son passé s'était révélé juste avant de sombrer dans un profond coma. Combien de jours était-il restait sous ce tapis de feuillage? Deux, peut-être trois jours. Son ventre criant famine, il marcha le long d'un chemin, cherchant le moyen de calmer l'appel incessant de son estomac. Quelle ne fut sa surprise de trouver une taverne au milieu de cette clairière!

D'aspect peu reluisant, elle ne donnait guère l'envie d'y pénétrer mais une douce odeur de poulet rôti embaumé l'air environnant. Salivant de plaisir a l'idée d'un bon repas, Abyssion se précipita affamé dans la taverne. Une odeur discrète de poussière et de vieux meubles, mélanger à la chaleur de la cheminée où griller de la volaille accueillit le nouvel arrivant. Quelques tables dispersaient négligemment dans la salle, accompagnés de quelques aventuriers à la recherche d'une gloire future, de voyageurs fourbus et autres badauds du coin. Se retournant pour dévisager l'étranger qui venait d'arriver, un murmure s'éleva dans la salle...


-C'est le fils du démon, dit un vieillard qui fut pris d'un malaise, suivi d'une jeune femme à coté de lui.

Les autres personnes réagirent différemment, les hommes dégainant leurs épées du fourreau, le tavernier leva une assiette d'un air soucieux.


-Pas de bagarre ici! Si y a de la casse, vous paierez les dégâts! Ce jeune homme n'a rien de démoniaque non? Il est le bienvenue ici donc cessez cette mascarade et rengainer vos armes.

Aussi inattendu que cela puisse paraître, les autres opinèrent du tavernier et se rassirent comme si de rien n'était. Soulagé, il se retourna vers l'étranger :

-Bienvenue a toi dans "L'Auberge du Rat d'Égout Lubrique!" , fit-il d'un air mi-amusé, mi-intrigué.

Ne sachant que répondre, encore interloqué par le déroulement de la scène précédente, Abyssion s'essaya sur le siège, invité par le tavernier, se laissant convaincre d'un pichet de vin et d'une miche de pain. Enfin attablé, il put écouter avec curiosité les conversations autour de lui.

Apparemment, la fuite des Mizuriens ne fut guerre reluisante et n'était pas passé si inaperçu au sein du royaume. Assez étonnant, pensa Abyssion, un groupe reclus dans une forêt qui fait autant parler de lui.

Souriant dans le vide à un souvenir passé, il apprit qu'une partie des Mizuriens avaient suivi Aniel et sa femme dénommée Seliona. Tous les deux créèrent le royaume Soreveign dans une contrée sauvage, l'autre groupe cherchant désespérément leur chef perdu.


J'espère qu'ils trouveront ce qu'ils ont perdus, pensa-t-il.

Sa réflexion fut interrompue par le retour du tavernier qui, lui proposer un plat de volailles fort appétissant. Repu et le ventre bedonnant, il s'accorda un temps de repos avant de reprendre la route. Réfléchissant aux derniers évènements, à son passé encore incertain. Son raisonnement le conduisit à retournait à l'endroit où tout avait commencé et où tout finirait sans doute pour lui. Ayant pris une chambre dans la taverne, il décida de retourner à Hyrule le lendemain matin.




Nuit Agitée, Journée Forte Troublée

Avant de s'endormir, Abyssion s'accorda une brève pause au bord de la fenêtre de sa chambre, goûtant l'air fruité de la nuit naissante. Soudain, un mouvement brusque derrière lui, le fit bondir lorsqu'un corps aussi chaud que la braise se colla à lui.

-Je t'ai enfin retrouvé mon prince... siffla une voix à ses oreilles.

Ce fut une nuit sans sommeil qu’Abyssion passa, une nuit remplis de doute et de question, la venue de cette inconnue avait rallumé en lui une flamme éteinte, qui ravivée un souvenir douloureux. Encore assoupi, le regard perdu dans un rêve mouvementé, il lui vint à l'esprit que cette nuit ne fut qu'un rêve après tout. Souriant, il décida qu'il était temps de repartir en quête d'une aventure exaltante qu'était la découverte de sa vie. Mais ce ne fut pas le tavernier qui vint l'accueillir au pas de sa porte. À la place, deux gardes en armure l'air peu amical encadra l'espace séparant la chambre du couloir extérieur. L'un des deux gardes s'avança en direction d’Abyssion, puis se tournant vers lui.


-Réquisition forcée et immédiate, ordre de sa majesté Cobra. Tout homme valide et capable de tenir une épée est appelé à servir sous les ordres du nouveau général en chef Katalina.

Le conflit entre les Seigneurs de Guerres faisant rage dans nos contrées, le royaume Lodoss avait besoin de troupes qui seront formés et prêt a se battre pour notre roi.
N'ayant d'autre choix que d'obéir, Abyssion se dit qu'il était bon d'être mort, au moins, on évite ce genre de mésaventures dans l'au-delà. Alors qu'il sortait de l'auberge, une ombre, à qui la scène précédente n'avait pas échapper, observa le départ des trois hommes.

Le vent emporta ses paroles...


"Il est temps de réveiller le démon qui sommeil en lui"



Qui veut la Paix prépare la Guerre...

Enrôler de force dans une armée hétéroclite, composé de paysans, de jeunes garçons sortant de la couveuse maternelle et des vieillards agonisant durant les journées de marches ensoleillées. Mais l'entraînement continuait, nuit et jour, à les former pour devenir de véritables guerriers. Beaucoup mourraient, n'ayant plus la force de marcher.
Abyssion ne ressentant ni la fatigue, ni le poids de l'entraînement, essayant d'aider les défaillants, ce qui lui valu l'estime de tous, reconnaissants de son aide et de sa force. Le gradé chargé de les former le remarqua également pour sa force prodigieuse et son habileté a évité les pièges les plus difficiles, sans manque de volonté pour tuer son adversaire était son seul défaut en combat réel, qui serait certainement pallier sur des champs de bataille.

Promu au rang d'officier malgré son jeune âge, son entrée fut saluée par ses anciens camarades de combats, qui lui vouait une amitié indéfectible. Abyssion apprenait vite et retenait les éléments essentiels pour commander un groupe d'homme dans un combat, apprit à manœuvrer selon le terrain et le facteur temps, s'entraîna à tous les types de combats a l'épée, dague et masse d'arme. Ses supérieurs furent ravis de sa volonté a vouloir aider le royaume malgré que l'on ne sache rien de ses origines. En quelques mois, on lui confia le poste de capitaine de l'armée de Pirotess, un des quatre corps d'armées du royaume Lodoss.

Abyssion avait apprit à commander, fier de sa réussite au sein de l'armée Lodossienne, il prenait soin d'écouter les doléances des soldats, essayant de les encourager, riant de la faiblesse et de la stupidité de l'armée ennemie. Il s'occupa également de reformer certaines règles de l'armée avec l'accord de ses supérieurs qui en référer au roi. Montrant un sens aiguisé dans la gestion, on lui donna plus de responsabilités, ce qui attisa moult haines envers lui.

N'ayant aucune goûte de sang noble, comment peut-on donner autant de pouvoir à un paysan qui commander à des nobles. N'ayant que faire des commérages et des ragots, il affirma l'importance des soldats au sein d'une armée, supprimant d'anciens privilèges aux nobles. Sa popularité grandissante au sein de l'armée, sa gestion au niveau des troupes et des armes sans faute, il s'accorda une journée de répit où il put enfin se promener dans la campagne Lodossienne.
Enfin il put goûter une certaine liberté, depuis qu'il fut enrôler, jusqu'a son attachement pour ce royaume qu'il n'avait pas voulu défendre jusqu'a maintenant. Alors qu'il marchait au milieu d'un champs fleur, il fut pris d'un vertige qui le força à mettre les genoux a terre.

Des images, des voix venant d'un passé, son passé, venant encore le hanter. Depuis quelques nuits déjà, son sommeil était troublé par des cauchemars, des visions d'outre-tombe, et des voix terrifiantes. Il n'avait aucune idée de l'origine de ces rêves étranges, mais il était sure que c'était intimement lié à son passé disparu.
Une goutte de sueur coula dans son dos, non pas qu'il éprouva de la peur mais la vision qu'il eut en face de lui, le figea sur place.


La Nostalgie est le Reflet d'une Joie Oubliée

De couleur de feu était sa peau, une peau si douce au regard mais sûrement dure sous le choc d'une épée. Un regard de braise, un regard signifiant la mort pour quiconque venait à croiser la lueur de ces yeux. Son corps a nue, reflétant un mélange de combat et de colère ainsi que l'immolation a tout être qui oserait le toucher. Un démon a ne pas douté lui été apparu, la même créature qui était venu, il y a déjà bien des lunes. Le souvenir de cette nuit fit naître en lui l'envie de fuir cet endroit, qui se dissipa en voyant la colère dans les yeux flamboyants du démon. Il recula, le jaugeant du regard puis se mit à rire, un rire moqueur et ironique.

- L'ancien démon a qui j'ai appris l'art de tuer à complètement disparu? dit-il dans un éclat de rire.

-Tu as faibli mon cher Abyssion, sans doute ta partie humaine a repris le dessus. Ton père m'a envoyé te chercher sur la terre des humains, mais il tenait à ce que je te ramène en enfer, non pas un faible humain mais son fils démoniaque, qui doit le remplacer sur le trône des enfers.

Ainsi donc, tout s'explique, ces rêves, ces voix, mon passé n'était pas si perdu que je ne le croyais. Mais pourquoi ai-je oublié tout cela. Pourquoi n'ai-je aucun souvenir de ma vie en enfer, pensa-t-il tout bas.

A ce moment là, alors tout s'éclaira dans l'esprit d‘Abyssion. Il se souvint de sa vie en tant que jeune paysan, de son enlèvement par un démon, envoyer par son père, sa stupéfaction en apprenant qu'il était à moitié démon, sa découverte du monde souterrain, sa volonté d'apprendre davantage sur les démons, sur son père, puis l'horrible vérité qui lui fut révéler.
Être le roi des Enfers. Son père voulant le voir succéder sur son trône, étant à moitié humain, cela poser quelques problèmes au niveau de la succession car les autres démons ne croyaient pas que le fils de Demonio est une quelconque envie d'être leur suzerain. De même qu’Abyssion n'avait pas du tout envie de passer le reste de son existence a resté sous terre, préférant goûter la liberté et la joie de vivre sur terre.

Il se souvint ainsi qu'il avait atteint le sceau des enfers, un pentacle magique qui empêcher la venue des démons sur terre mais une fissure du sceau, que Démonio, par sa toute puissance, avait réussi à brisé, permettait dorénavant aux démons de base, de pouvoir faire des voyages vers le monde des Humains. S'étant ainsi affaibli, le roi des enfers avait voulu un fils, ayant un coté humain qui pourrait juguler la haine et la colère des démons et un coté démon qui refléterait la puissance et la ligné royale de son père.

Mais Demonio ayant lu dans l'esprit de son fils qu'il n'avait aucune volonté de gouverner les enfers, il décida qu'il n'était pas encore apte de le remplacer et qu'il devait encore retourner sur terre, en oubliant sa venue ici, et qu'il apprenne au coté des humains, leur laideur, leur perfidie et leur vanité. Abyssion s'échappa alors des enfers, se croyant ainsi libre du pouvoir de son père mais celui-ci avait fait disparaître alors les souvenirs de son fils.


[img]https://redcdn.net/ihimizer/img95/4516/1627162ec.jpg[img]

La Vérité Révélée, un Passé Douloureux...

Une lueur mesquine se fit dans les yeux de son ancien mentor.

- Ainsi donc, tu te souviens de tout. Je ne pensais pas que tu aurais été capable de te souvenir de ton passé, Demonio ayant modifié ta mémoire, mais ta volonté a surpassé son pouvoir, dit-il.

- Je vois en toi un pouvoir plus grand que notre roi. Reviens en enfer et prend ta place qui te revient de droit. Ne penses-tu pas avoir perdu ton temps en compagnie de ces humaines si aigre, si fade? Alors qu'en enfer, tu jouiras d'une puissance inégalée, nous serons sous tes ordres et nous pourrions même envahir ce monde et le placer sous le joug démoniaque et même...

- Vas-tu enfin arrêter de parler? dit Abyssion en interrompant le démon.
Tu sais Chasseureus, par le passé tu fus pour moi un ami et même un frère, mais comme je l'ai dis à mon cher père, je ne reviendrai pas en enfer, et je ne veux plus le voir. L'enfer je n'en veux pas, je préfère vivre ici parmi les hommes. Et je ne changerai pas d'avis. Sur ce, je te fais mes adieux, et je quitte cette contrée, qui m'a apporté beaucoup de joie, mais j'ai envie de parcourir le monde, en quête de savoir et d'apprentissage. Fais mes amitiés à mon père.

Puis se retournant, il prit le chemin le menant vers Suna, en espérant trouver une nouvelle quête dans son existence de vagabond.

Le démon, de colère, foudroya l'arbre à coté de lui puis murmurant entre ses lèvres :


-Peut être ne fus-je qu'un frère pour toi mais ma dextérité à te protéger de ton père n'est pas qu'un signe d'amitié.

Demonio voulait en effet un petit-fils qui remplacerait son père, cet enfant aurait été une engeance démoniaque, sa partie humaine quasi inexistante, mais Chasseureus n'avait pas accepté l'ordre du roi des enfers, voulant que celui qu'il protégeait le devienne. Pour cela, il avait réussi à convaincre Demonio d'attendre, de laisser du temps à son fils, qu'il mûrisse encore afin qu'il soit prêt a prendre sa place en tant que Roi des Démons. Souriant et confiant en l'avenir, le démon fit un signe de la main, puis disparu à son tour dans les profondeurs de la terre.

Quelques jours après, Abyssion apprit, grâce à la fabuleuse bibliothèque de Suna, qui regroupés parchemins, notes et livres de tout Travian, qu'un groupe de femme, appeler Valkyrie, vivant dans les nuages, était des créatures magnifiques et légendaires, qui apparaissaient rarement aux hommes.

On parlait d'une valkyrie légendaire, aux cheveux d'améthyste, qui avait un regard noble et un visage digne d'une déesse. Selon les écrits elle s'appelait Hawkeye, et elle était la plus belle d'entre elles. On la disait douce et pacifique contrairement à ses sœurs guerrières mais surtout, elle était connu pour sa bonté d'âme à préserver la vie.


Voila enfin une quête digne d'intérêt, pensa Abyssion.

-Ma curiosité en est vivement toucher, eh bien soit, j'irais à la rencontre de ces créatures, ma quête de savoir n'ayant jamais de fin, et ma soif de vie, jamais fini...



Dernière édition par le Lun 5 Mar - 14:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abyssion
Connu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 751
Age : 25
Localisation Travianesque : Sud Ouest
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Chef
Villages: 1

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Lun 5 Mar - 14:50

Désolez du triple post mais c'est trop grand... Smile
Donc je voulais savoir vos impressions sur tout ceci...

En tous cas je dis bravo à ceux qui ont prit la peine de tout lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mike.59

avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 27
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Lun 5 Mar - 15:36

j'ai pris le temps de tout lire Very Happy , je te tire mon chapeau Wink trés bien fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LinK [Addidas]
Novice
avatar

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 26
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Lun 5 Mar - 18:56

Je dirais même plus : Excellent! Very Happy
Franchement,je serais incapable de pondre tout ça.Un peu ça va ,mais là...^^ Bien joué. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angemu
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1157
Age : 28
Localisation Travianesque : Nord-Ouest
Peuple : Germain
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Chevalier
Villages: 12

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Lun 5 Mar - 20:45

Bien joué je me suis arreté à la première page mais je vais finir de le lire ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovut3.easyforumpro.com
Abyssion
Connu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 751
Age : 25
Localisation Travianesque : Sud Ouest
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Chef
Villages: 1

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Lun 5 Mar - 20:48

Un rôle Play de guilde serait envisageable non?
(J'ai très envie de faire progresser encore plus l'alliance ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angemu
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1157
Age : 28
Localisation Travianesque : Nord-Ouest
Peuple : Germain
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Chevalier
Villages: 12

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Lun 5 Mar - 21:01

Oui je vais te créer une partie Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovut3.easyforumpro.com
Abyssion
Connu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 751
Age : 25
Localisation Travianesque : Sud Ouest
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Chef
Villages: 1

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Lun 5 Mar - 21:09

Merci, il y a une belle faute dans la présentation du sous forum :
Citation :
Uniquement RP
Les créatures de chaque topic pourront décider si oui ou non ils acceptent des réponses hors RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angemu
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1157
Age : 28
Localisation Travianesque : Nord-Ouest
Peuple : Germain
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Chevalier
Villages: 12

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Lun 5 Mar - 21:11

Hoops ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovut3.easyforumpro.com
fab5602
Connu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 844
Age : 25
Date d'inscription : 24/02/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Soldat
Villages: 1

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Dim 11 Mar - 14:58

Je viens de le lira là ! franchement c'est exelent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila 69
Connu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 659
Age : 26
Localisation Travianesque : nord/est
Peuple : germain
Date d'inscription : 24/03/2007

Feuille de personnage
Race: Shaman
Grade: Spirit of fire
Villages: 2

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Dim 25 Mar - 13:11

c'est super franchement bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellicus
Connu
avatar

Nombre de messages : 796
Localisation Travianesque : nord ouest
Peuple : gaulois
Date d'inscription : 25/03/2007

Feuille de personnage
Race: geek
Grade:
Villages: 3

MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   Ven 30 Mar - 14:29

OUI vraiment bravo ! respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rôle Play d'Abyssion /!\ Interdiction de flooder /!\
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blabla 2012, interdiction de flooder ailleurs MERCI !
» Blabla 2012, interdiction de flooder ailleurs MERCI !
» Blabla 2012, interdiction de flooder ailleurs MERCI !
» Blabla 2012, interdiction de flooder ailleurs MERCI !
» Blabla 2013, interdiction de flooder ailleurs ! Merci !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue chez les OVUT :: Partie Public :: Section RP-
Sauter vers: